365 dessins après…

« Un dessin tous les jours pendant un an. »

C’est en plein cœur d’une zone de turbulence que cette idée s’était imposée à moi.

Faire un dessin tous les jours comme dérivatif, l’intention était plutôt jolie non ? J’étais, je crois aussi, un peu en colère d’avoir laissé le quotidien engourdir quelque chose en moi. Il me fallait le ranimer, cela devenait essentiel.

Je m’imposais alors,  de faire un dessin tous les jours pendant un an, quoi qu’il arrive. Avec pour seule contrainte le format : un petit carré de papier blanc de 10, 5 cm X 10,5 cm. Parce qu’il parait que la contrainte favorise la créativité. J’ouvrais ce blog pour l’occasion. Le fait de m’engager publiquement stimulerait ma motivation. Je choisissais de tout poster, même les dessins ratés, médiocres ou sans aucun intérêt. J’avoue avoir souvent regretté ce choix… Mais sans tous « les ratages » le chemin n’aurait sans doute pas été le même.

Au début j’ai eu un peu peur. Peur de manquer de temps, d’idées, d’inspiration, de motivation, de technique, de capacité, de savoir-faire, de talent, de confiance, de rigueur… Mais rapidement ce dessin quotidien est devenu mon rituel (comme je l’écrivais dans cet article  : Dessiner comme un rituel). Une chose essentielle à laquelle j’avais décidé de donner sa place.

Parfois (souvent en fait) je ne savais pas ce que j’allais dessiner. Même durant les quelques secondes précédant le moment où mon crayon allait se poser sur le papier. Mais j’aime cette idée (selon Aristote je crois) que le hasard aime l’art et que l’art aime le hasard. Et parfois on trouve des choses intéressantes en laissant le crayon aller « au hasard ». Et quelques fois je décidais de dessiner juste pour améliorer mon trait. Inventer le dessin me plait tout autant que le tracer.

Voilà comment, faire un dessin par jour, a nourrit mon envie de dessiner. Le dessin n° 365,  posté il y a quelques jours est loin d’être le dernier. Parce que rien ne m’apaise plus que dessiner. L’avais je juste oublié ? Il y en aura d’autres que je choisirai de partager ici ou pas. Plus de contrainte de format, il est temps que je quitte ce petit carré de papier blanc où mon trait commence à se sentir à l’étroit.

A ceux qui ont trouvé un intérêt à me suivre, si un seul de mes dessins a su vous toucher de quelques manières que ce soit, alors ça valait la peine de passer par les 364 autres dessins !

Vous pouvez voir ici un de mes nouveaux dessins

 

 

 

 

 

Publicités

8 réflexions sur “365 dessins après…

  1. Merci à toi Marie pour ce voyage immobile dans tes dessins, ta vie, tes sensations; chaque petit dessin, certains en particulier , étaient chargés de mots, toujours une histoire derrière et pour nous spectateur, une histoire à imaginer et à se raconter. Graphiquement une belle maturation, une maitrise progressive, une expressivité de plus en plus fine. Un dessin parle énormément en fait et c’est cela qu’il m’a plu de découvrir au fil des semaines. Alors merci Marie, je continue à regarder ce que tu fais avec un grand plaisir.

    Aimé par 1 personne

  2. Félicitations d’avoir été au bout de ce défit. Je fus touchée bien plus d’une fois par la douceur, la mélancolie, le trait justement, enfin je prenais plaisir à venir. Et puisque le voyage continue différemment, c’est avec plaisir que je continuerai à venir découvrir vos dessins. Bon anniversaire au blog !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s